Maladie ré-émergente, système d'alerte et de riposte

         Il existe un seul vaccin actuellement disponible mais sa commercialisation n'est assurée qu'en Australie. Il s'agit du vaccin CSL (Commonwealth Serum Laboratories Limited, Parkville, Australie) qui est un vaccin composé de Yersinia pestis souche 195/P (virulente), tuée par la chaleur, entière. Le vaccin est administré en trois injections en deux mois. Il occasionne des effets secondaires mineurs chez 10% des personnes vaccinées et induit une protection contre la peste bubonique mais pas contre la peste pulmonaire . La vaccination est recommandée pour les personnes ayant un risque d'exposition professionnelle (laboratoire de bactériologie, vétérinaire) et ne doit pas faire suspendre les autres mesures énumérées ci-dessous.

Le CSL (commonwealth serum laboratories) disponible en Australie où de nombreux autre vaccins sont en cours de création

Les mesures prophylactiques

 Les mesures épidémiologiques modernes conseillées par le ministère de la Santé et l'Institut de veille sanitaire sont précises :

  • déclarer rapidement les cas de peste certains ou suspectés aux autorités sanitaires qui relaieront ensuite l'information à l'OMS à Genève
  • Hospitaliser et isoler tout malade suspect
  • Manipuler les produits biologiques (prélèvements) dans un laboratoire bactériologique protégé en conséquence (P2)
  • Traiter de façon prophylactique les sujets contacts par une anti-bioprophylaxie adaptée
  • Lancer une enquête épidémiologique pour déterminer les sources de contamination
  • Limiter les déplacements et les rassemblements pour limiter la contagion
  • Mettre en oeuvre des mesures de dératisation et de désinsectisation (utilisation de répulsifs, de désinfection cutanée et désinsectisation)
  • Éviter tout contact avec les animaux morts, surtout les rats et les rongeurs sauvages.

drapeau OMS


La vaccination a été largement utilisée autrefois (1932) contre la peste (souche EV de Girard et Robic). De nouveaux vaccins sont à l'étude; d'autant que Y. pestis peut être une agent du bioterrorisme.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site