Reservoir et habitat

 

     Beaucoup de maladies humaines proviennent de réservoirs animaux, (75% des maladies émergentes sont zoonotiques). C’est souvent l’association de facteurs anthropiques et de facteurs environnementaux qui crée les conditions favorables à l’émergence d’une épidémie. La peste touche surtout les pays peu développés.

 
Les principaux facteurs de la maladie sont :

- Les aérosoles virulents rejetés lors de leur forme pulmonaire chez l'homme

- Les poussières virulentes (contamination des rongeurs fouisseurs)

- Une mauvaise hygiène favorise la propagation de la maladie.

- Les mouvements de population fuyant l’épidémie qui emmènent avec elles des sujets déjà contaminés.

- Les grossesses et les annémies rendent les sujets plus sensibles

- L’humidité atmosphérique

- La foule

Il semble également que le risque de contamination est plus élevé en cas de contact à l’intérieur d’un édifice qu’à l’extérieur.

Les principaux hôtes de la maladie sont:

- Les puces

 

- Les rongeurs :

   -Les rongeurs domestiques avec le Rattus rattus (rat noir) qui vit au contact de l'homme, dans les maisons et dans les navires. Très sensible à l'infection, source historique et principale des épidémies humaines,

   -Les rongeurs commensaux de l'homme (= qui profite des reste alimentaires de l'humain) comme le R. norvegicus (rat gris), moins sensible,  qui pénètre dans les maisons.

   -Les rongeurs champêtres, sans contact avec l'homme mais en contact avec les espèces précédentes commensales ou domestiques.

 

 


 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×