Conclusion

           Avec près de 30 000 cas déclarés depuis une dizaine d'année, la peste est loin d'être une maladie du passé : elle est même actuellement réémergente dans le monde. Des foyers subsistent toujours, non seulement en Afrique, en Asie, et en Amérique du Sud, mais également aux Etats-Unis, où l'on dénombre en moyenne une dizaine de cas humains chaque année. L'inquiétude autour de cette terrible maladie augmente encore avec l'apparition de souches multirésistantes aux antibiotiques, mise en évidence dès 1995 par des chercheurs de l'Institut Pasteur. De plus le bacille de la peste est classé parmi les agents potentiellement les plus dangereux en matière de bioterrorisme.

 Il est présent presque partout dans le monde et son éradication est impossible. En effet il existe de nombreux réservoirs animaux, puisque 200 espèces de rongeurs peuvent être atteintes de la peste. Il est illusoire de vouloir détruire les rongeurs, on peut, tout au plus, limiter leur population. De plus les puces des animaux sauvages se mettent à résister aux insecticides, seule la puce de l'homme peut régresser face aux progrès de l'hygiène. Enfin, la bactérie de la peste elle-même, Yersinia pestis, est une bactérie d'une grande variabilité et au fort pouvoir mutagène. Sa dernière mutation à été à l'origine d'un nouvel agent infectieux assez bénin, Yersinia enterocolitica, une nouvelle mutation pourrait donner naissance à une forme très virulente de la peste et immunisée contre les antibiotiques. Nous pensons donc qu'une pandémie de peste pourrait être possible dans les années à venir en dépit des progrès de la médecine moderne. Enfin, aujourd'hui, si jamais une telle pandémie venait à se déclarer, la maladie se répandrait beaucoup plus vite. Les progrès dans les transports feraient voyager la bacille dans les quatres coins du monde comme on l'a vu pour la grippe H1N1. Cependant, la maladie serait plus vite controlé dans les pays ou l'hygiene et la médecine sont plus développés.

 

Grâce à sa longévité Yersinia pestis continuera toujours d'exister et pourra encore infecter les hommes.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site